Certains rassemblent, Veunac exclut …

Voici le communiqué que j’ai envoyé à la presse le vendredi 16 février en fin de journée :

Biarritz, le 16 février 2018

Convoqué ce jour par le Maire de Biarritz, à la faveur d’une réunion organisée de façon inopinée, ce dernier m’a signifié mon éviction de son équipe municipale.

Je paie ainsi l’audace de lui avoir dit la vérité sur les nombreux dysfonctionnements de la gestion municipale dont les Biarrots subissent malheureusement les effets.

Je prends acte de cette réaction révélatrice de pratiques politiques héritées d’un autre temps.

Dans ces conditions, j’annoncerai ma démission lors du Conseil Municipal du 23 mars prochain, mettant ainsi ma liberté au service de chaque habitant de Biarritz.

 

Redécouvrir Ramiro Arrue
10 juillet 2017
Hôtel du Palais : une inquiétante opacité
7 octobre 2018
6 années, 2 mois et 29 jours
24 juin 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *